Faisons bloc derrière François Fillon

image_content_general_19874744_20151228223650

La primaire est aujourd’hui derrière nous, et la victoire de François Fillon ne souffre d’aucune contestation. Même si je comprends la déception de ceux qui avaient un autre champion, notre Fédération est désormais en ordre de marche derrière lui.

Pour ma part, vous le savez, je soutenais Nicolas Sarkozy . Sa forte personnalité, son énergie, son diagnostic de l’Etat de la France et surtout ses propositions,  étaient de nature à provoquer ce sursaut, ce renouveau, dont notre pays a tant besoin. Acceptant le verdict des urnes au soir du premier tour de la primaire,  chacun a d’ailleurs salué sa dignité, et sa sincérité à soutenir sans réserve François Fillon.

Le succès de la primaire avec 4 millions de participants, crée incontestablement  une dynamique et une légitimité en faveur de François Fillon. Sans surprise et sans tarder, les caricaturistes ont changé de cible. Il nous faut aujourd’hui faire corps autour de François Fillon pour l’aider à défendre et à expliquer son projet pour le redressement de la France.  Pour moi, le soutenir est naturel,  c’est rester fidèle à Nicolas Sarkozy… sans Nicolas Sarkozy, puisqu’il en a été le Premier ministre pendant cinq ans.

Cette exigence d’unité est essentielle face au désordre qui caractérise la gauche. Nous avons un Président de la République, contraint d’abdiquer avant la fin de son mandat, du jamais vu sous la Vième République. Un Premier ministre qui improvise un départ en campagne pour refaire son retard face à deux anciens ministres de l’économie. Sans parler d’une moitié de la majorité parlementaire qui s’échine à lui inventer un challenger en la personne de Vincent Peillon.

Je le répète,  quels que soient nos états d’âme, et nos sentiments -l’affection est légitime en politique-  il nous faut redresser la France dans le sérieux, et sans amateurisme. C’est pourquoi, nous devons faire  bloc autour de François Fillon.

Olivier Marleix,

Député de la 2ième circonscription d’Eure-et-Loir

Président départemental des Républicains.