olivier_marleix

Olivier Marleix écrit aux militants

Lors des élections internes à notre mouvement, vous m’avez élu Président des Républicains d’Eure-et-Loir. Je vous remercie de votre large confiance et vous assure de mon enthousiasme pour animer notre famille politique à la veille d’échéances majeures. Nous allons d’abord bâtir une nouvelle équipe départementale.

Je tiens à remercier Daniel Guéret, qui a présidé le Comité Départemental pendant de nombreuses années et a su y ramener une certaine paix que nous n’avions pas toujours connue. Je veux aussi rendre un hommage tout particulier à Josette Philippe, qui a souhaité abandonner ses fonctions de Secrétaire départementale après 40 années d’un engagement militant exceptionnel.

J’ai proposé à notre Président, Nicolas Sarkozy, la nomination de Christine Goimbault comme Secrétaire départementale. Chacun connait la solidité de l’engagement de Christine, femme de terrain, maire de Saint-Georges-sur-Eure depuis 2001, présidente d’un syndicat professionnel d’infirmières et chef de file départemental des Républicains lors des élections régionales.

Quatre nouveaux délégués de circonscription ont été élus. Ils sont vos référents directs : Alain Boiret pour la 1ière circonscription, Christelle Minard pour le 2ième circonscription, John Billard pour le 3ième circonscription et Marc Langé pour la 4ième circonscription.

Nous allons vous proposer une nouvelle méthode pour faire vivre notre mouvement en Eure-et-Loir. Un site et une page Facebook « Républicains 28 » vont être créés pour vous permettre de retrouver par vous-mêmes toutes les actualités des Républicains en Eure-et-Loir. Une adresse internet « lesrepublicains28@gmail.com » vous permet désormais de nous adresser des messages et toutes demandes de renseignements argumentaires…etc.

Enfin, nous allons bâtir un calendrier de manifestations, notamment de rencontres thématiques régulières, qui tourneront dans le département mais seront ouvertes à l’ensemble des adhérents et sympathisants des quatre circonscriptions.

Nous allons nous efforcer de préparer la primaire avec sérénité, sans oublier que notre objectif, au-delà de cette étape, est de gagner l’élection présidentielle. Légitimiste par tempérament, je n’ai qu’un enthousiasme modéré pour cette primaire. Mais puisqu’elle doit avoir lieu, organisons-là de la manière la plus constructive possible. Nous devons tout faire pour ne pas donner aux Français -dont on connaît aujourd’hui le scepticisme envers la politique- le sentiment d’un exercice « autocentré » voir « égotique ».

N’oublions pas qu’une élection n’est jamais gagnée d’avance et si une leçon peut être tirée des élections régionales, c’est que malgré l’impopularité de Français Hollande, le PS, seul, conserve un socle autour de 23%. Le total des voix de droite et du centre frôle les 27%, et le FN réalise 28. Cela signifie qu’aucun parti, ni aucun candidat, n’est aujourd’hui assuré de sa qualification pour le second tour.

Je m’efforcerai donc qu’en parallèle de la campagne des différents challengers à la primaire, nous organisions, en Eure-et-Loir, des manifestations d’unité autour de notre projet politique.

Ensemble, nous allons nous donner toutes les raisons d’être fiers d’être Les Républicains !